Fonction tag & habillage

Megaban

vendredi 21 novembre 2008

Louise par Margaux Motin


Sur le blog de James Bort

Louise a 4 ans ½ à tout casser.
Louise s’est glissée dans les boots un peu trop grandes de sa maman, elle a chouré les ciseaux de cuisine et s’est taillée une longue frange dans sa jolie chevelure de fée.
Sur le guéridon dans l’entrée, près des cigarettes et des clefs, elle a trouvé une paire de lunettes.C’est parfait une paire de lunettes.
Elle aurait aimé fumer la pipe, elle trouve qu’avec sa petite robe noire, ça lui aurait donné une classe folle. Mais Louise a 4 ans ½, on ne fume pas à cet âge là.
Elle a fait la grande, un peu fière, jusqu’au bas des marches, déjà qu’elle s’est pas cassée la figure, c’est pas rien nan ?
Louise, elle se regarde du coin de l’œil dans le grand miroir et elle se dit que tiens, c’est drôle quand même, elle ressemble à un dessin.
Sa silhouette toute noire et découpée comme ça, on dirait un coup de pinceau habile sur une feuille blanche. Elle a l’air d’une jolie tache d’encre en fait.
Ca lui donne envie de sauter dans les flaques de boue d’un coup.
Alors vite elle croise les jambes devant, croise les bras derrière, s’emprisonne toute seule dans son corps de grande pour ne pas risquer de se laisser aller à une quelconque bourde enfantine.
Elle voudrait regarder comme les franges et les volants de sa petite robe tournoient quand elle fait la toupie.
Elle voudrait regarder les lumières multicolores sur le mur derrière elle.Alors Louise tourne le dos, regarde dans la direction opposée, et se force à la posture des enfants sages.

Louise a 20 ans.
Elle a natté ses cheveux hauts pour dégager sa nuque pale.
Fardé ses joues du rose des premières fraicheurs de l’hiver, celui des filles gourmandes qui croquent les pommes a pleines dents.
Louise a 20 ans. A 20 ans on se joue des codes.
Elle a ourlé ses yeux de noir, cerné l’ourlet de lunettes, bordé les lunettes de sourcils sombres et curieux, soulignés les sourcils sombres et curieux d’une frange.
Et sous les contours et contours et bordures et frontières, juste le blanc. La peau.
Grâce d’une clavicule, tendresse d’une épaule.
Louise a 20 ans et à 20 ans on sait que c’est sur ces charnières charnues que repose finalement le monde.
Le reste collants, bottines, robe n’est que la gracile colonne de marbre noir qui sert à mettre en lumière en son sommet tête, bouche, clarté, charme, espièglerie.

26 commentaires:

mademoiselleb a dit…

Cet article est adorable et les photos sont super, ainsi que ta tenue ! J'adore.

ryder a dit…

lovely, classic & modern.

margault a dit…

lovely!

CHRISELLE a dit…

this is beautiful. i love ur glasses with the dress!

i adore ur blog!!

chriselle

Proserpine a dit…

Rah deux semaines sans un article, tu m'as torturée !

Heureusement voici un retour à la hauteur de mes attentes ! ^^

Lydia a dit…

Gorgeous in all black, you are so inspiring.

P.Awangarda a dit…

Very very black & very very beautful!

sara a dit…

sometimes an all-black outfit can look harsh, but your use of the feminine platforms and simple hairstyle allows it to be transformed into a plain palette to let your beauty shine. i love it.

Anonyme a dit…

Pas un peu prétentieuse de poster ça ?

Moded'amour a dit…

those shoes!! love them

christina a dit…

great dress
xxx

mesventesvintages a dit…

C'est très joli!

Tes chaussures sont toujours superbes comme tes tenues d'ailleurs.

Passe sur mon blog, il y a plein de vintage.

dreamhandbags a dit…

cute hairstyle ! :)

Lutin Sauvage a dit…

Tout d'abord Bonjour. En tant qu'adolescente ambitieuse et rêveuse, votre/ton (après tout nous n'avons que 4 ans de différence, bref) "parcours" dans le monde plutôt restreint de la mode street style de Paris me laisse toujours perplexe. Il y a peu de temps, quelques mois à peine je pense, personne ne savait qui vous/tu étiez/étais sur Internet mis à part peut être les fins connaisseurs. Et puis soudainement, tout le monde n'avait plus que "Louise Ebel" à placer dans toutes les conversations. Après la vision des photos, du style, de quelques interviews, je comprends pourquoi votre/ton personne est tellement fascinant mais ça ne résout toujours pas mes interrogations. D'où ma question, qui pourrait paraître bête, voire déplacée, mais comment cette évolution a-t-elle pu avoir lieu en aussi peu de temps et surtout d'une manière aussi exorbitante ? Etait-ce un chemin étape par étape ou est-ce que vous/tu avez/as été submergé par tout ce trouble ?

aussi Amicalement qu'on peut l'être sur le net, et en espérant que mes questions ne soient pas inopportunes et méritent une réponse,

L.S.

Sarah-Lou a dit…

Quel hommage poétique - Tu t'y retrouves ou est-ce complètement fictif?

Laetitia a dit…

Eh l'anonyme si tu n'es pas contente ne vient pas sur le blog! A moins que tu sois un peu jalouse??????

hidzume a dit…

lovely ^^

poeta fit, non nascitur a dit…

you are too lovely!!

letslivefast a dit…

hey louise, it's nicole from the supermelon- thanks for mentioning the interview on your blog! :)

btw, i started a blog recently with my roommate. would you care to link exchange? :)

you look lovely as usual~

SOS! a dit…

Fabulous....

Mary Poppins a dit…

Je trouve que ton blog est très chouette, j'aime beaucoup l'idée du mélange mode/art ;)

Linnéa a dit…

Love the style <3
xx

la femme a dit…

noir moderne. perfection.

victoria a dit…

girl..you look really aWsome!! i love you blog& it really inspires me

Nil a dit…

You look so elegant and beautiful. Loved it

WIWINNY a dit…

Bonjour Mademoiselle

I just love all your style and especially the boots you wore in this pix. And I enjoy reading your blog. Full of art and fashion inspirations.

Happy Valentine's Day !